Quand ma fille m’a demandé de lui expliquer la journée de la femme

Ce soir ma fille m’a dit que les reines ne servaient à rien au Moyen-Age, comme bien souvent d’ailleurs d’après elle parce que les hommes les croyaient inutiles et ignorantes. Je ne suis pas historienne, je n’ai donc pu expliquer ce manque de statut de la femme à l’époque, mais je ne pouvais que faire le rapprochement avec cette journée du 8 mars.

Je ne suis pas une adepte de la journée de la femme, ni une grande féministe, pourtant fortement engagée depuis ma jeunesse, le féminisme ne m’a jamais séduite, au contraire il a plutôt tendance à m’agacer. Je suis d’ailleurs contre toutes sortes de discriminations positives quelles qu’elles soient. Je crois en la méritocratie. Etre une femme ne m’a jamais handicapé, bien au contraire cela m’a souvent avantagé par rapport aux hommes, et je m’en suis souvent servie comme un atout. La maternité oui a été un frein, mais parce que j’étais bien incapable de déléguer pour mes enfants.

Mais ce soir j’ai tout de même du expliquer à ma fille, le pourquoi du comment de la journée de la femme.

J’ai donc commencé par une approche historique « à l’époque les femmes n’avaient ni le droit de vote, ni le droit à l’instruction….on les pensait seulement bonnes à rester à la maison faire les tâches ménagères et s’occuper des enfants… ».

Puis une approche plus psychologique sur « les hommes qui pensaient que les femmes étaient bien incapables d’apprendre ou de pratiquer une profession. »

Enfin pour qu’elle ait toutes les cartes en main pour réfléchir au sujet, je lui ai parlé des quotas, lui expliquant que j’étais contre, et qu’aujourd’hui une femme ayant autant de droits qu’un homme, pouvait tout autant réussir à accéder aux fonctions qu’elle désirait. Avec exemple à l’appui, Angela Merkel, Hillary Clinton…qu’en France un jour aussi une femme serait sans doute Présidente de la République, peut-être elle, qui sait….

Voilà aujourd’hui, j’ai expliqué à ma fille mon point du vue sur le féminisme et sur la journée de la femme.

« Les femmes qui veulent être les égales des hommes

manquent sérieusement d’ambition. »

Jean-Marc Reiser

Profession Maman

xoxo

Commentaires
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0