La rentrée des bébés

Parce que les bébés aussi sont rentrés, on ne les a pas oubliés. N’ayant plus de bébé, pour le moment, j’ai fait appel à mon amie d’enfance, une top maman pour nous raconter la rentrée de son petit prince en crèche.

Maman dis nous comment se prépare une rentrée à la crèche côté maman et côté bébé?

Ce matin là, j’avoue, c’était un peu l’angoisse. Mais le vrai stress, c’était d’être prêt tous les 2 à l’heure.
Côté maman, j’ai tenté de me déculpabiliser, en arrêtant de me poser mille questions, si bébé sera bien, si j’ai fait le bon choix, et une fois mes interrogations mises de côtés j’ai eu l’impression que celles de bébé l’étaient aussi.
Car quand mon bébé sent que maman est bien et que je ne lui ment pas, alors lui aussi est bien et se sent en confiance. On m’a souvent dit que les bébés sont des éponges et je le découvre depuis que je suis maman, alors je fais très attention à mon comportement pour le préserver.
Question organisation, j ai emmené les produits demandés liniment, cotopad, mytosil, thermomètre, lingettes, et aussi biberon, tétine, doudou acheté en plusieurs exemplaires pour le laisser à la crèche, on m’a également demandé une photo pour son casier. Sur chaque chose j’ai collé une étiquette personnalisée. La crèche fournit le reste, et la seule chose que j’ai à préparer chaque matin, c’est une ou deux tenues de rechange complètes.

Maman parles nous de la fameuse période d’adaptation?

Cette semaine a permis une séparation en douceur.
Premier jour : je reste une heure avec lui, la puéricultrice m’a posé toutes les questions sur bébé, pendant ce temps il découvrait et jouait.
Deuxième jour : je l’ai laissé une heure, il n a pas pleuré, s’est amusé avec les autres enfants et a été content de me retrouver.
Troisième jour : je l’ai laissé le temps d’un repas, d’une sieste et d’un temps de jeu
Quatrième jour : même programme
Cinquième et dernier jour il a fait une petite journée (10h-16h)
L’adaptation s’est déroulée en douceur, étape par étape, sans pleurs et avec le sourire de bébé à chaque retrouvaille.
Pendant la période d’adaptation bébé appréhende les lieux. Il commence à comprendre que chaque jour il va rester un peu sans moi mais que maman finira toujours par revenir le chercher. Moi j’ai appris à faire confiance à d’autres personnes pour s’occuper de mon bébé. Les auxiliaires de puériculture ont vraiment été formidables, elles sont à notre écoute et s’adaptent vraiment à bébé, en respectant le rythme de l enfant, pour les repas et les dodos.

Maman convaincue par ce mode de garde ?

Mon fils n’a commencé la crèche qu’à 9 mois. Si on a le choix, pour moi l’idéal est de garder son bébé ou de le faire garder par une nounou jusqu’à cet âge. Après, je pense que la collectivité est le meilleur mode de garde quand le bébé peut rentrer en interaction avec les autres.
Le seul bémol de la collectivité, c’est le sommeil, à cause du bruit, ils ne dorment pas beaucoup, c’est pourquoi quand ils sont tout petits, je les trouve mieux à la maison.

Maman ta petite astuce crèche?

Que bébé ait tout son confort comme à la maison, son doudou, sa tétine et son biberon d’eau. Pas mon premier réflexe mais après quelques jours j’ai compris qu’il fallait l’habiller confort, je le mets toujours en jogging, les jeans ou pantalons trop serrés à éviter car ils passent beaucoup de temps au sol et doivent être a l’aise pour pouvoir gigoter.

Et bébé il en pense quoi de la crèche?
Il adore! C’est la recréation pour lui, il y va avec le sourire, il s’éclate! Une vraie révélation!

Maman ton petit craquage shopping pour la crèche?

photo (63)

Sac à dos Mini Bakker made with love, 37 euros 

Delphine, Maman du petit prince

 

Commentaires
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest1